SG Columbia MK2: restauration d'une belle italienne

Reportage de vos restaurations

Moderator: a4roues

SG Columbia MK2: restauration d'une belle italienne

Postby a4roues » Wed Nov 17, 2010 22:21

Image


Il y a quelques mois, j’ai trouvé dans les petites annonces une SG MK2. Une heure après la la parution, l’affaire était dans la poche.

A cette époque, j’avais déjà remis en état ma MK2 personnelle pour laquelle il faudra patienter un peu avant de voir le (gros) travail réalisé. Si j’ai pris des photos à cette période, ce n’était pas forcément pour les publier, et le reportage sera donc relativement succinct. Cette voiture est littéralement ma MK2 de « vitrine ». Elle présente des pièces intéressantes ou neuves: amortisseurs à volume constant en alu (normal), double frein à disque (option Monaco Models), châssis spécifique neuf, attaches rapides de roues avant, platine neuve, excentriques de réglage de suspension neufs, réservoir… réparé. Et un Picco Delta plutôt bien rénové (y compris le roulement interne changé mais pas par un celeron comme à l’origine). Le corps du différentiel a été allégé à l’intérieur et à l’extérieur deux vis peu esthétiques apparaissent pour le remplir de graisse. Ce différentiel était chargé de graisse au lithium que seul mon surfex habituel a réussi à nettoyer. L’ersatz de trichlore voire l’acétone ou un solvant universel n’ayant aucun effet, je me suis dit que mes produits de ‘detailing’ feraient peut-être mieux. Et voici comment j’ai commencé à utiliser mon Surfex pour le modélisme…

Voici un aperçu de la voiture à réception.

Le train avant… sale :
Image

Le train arrière… idem (on peut remarquer le montage inversé des disques de frein) :
Image

Image

On y voit un Picco dans son jus :
Image


Très sale même, voire encombré de crasse, d’huile brûlée et de restes de plastiques :
Image

Image


La platine est comme le reste. On peut voir un résonateur original, court mais il n’apparaît pas que la fixation arrière du réservoir est cassée (à réparer par ajout d’une colonne en nylon comme sur l’is4 précédemment remise en état) :
Image

Image

Image


Pour ceux qui ne sont pas convaincus de l’état de la voiture, voici quelques autres indices :
Image

Bizarre l’extrémité du vilebrequin qui dépasse (à meuler !)
Image

En fait, cette voiture a dû terminer une course il y a plus de 25 ans et elle est restée depuis dans son ‘jus’. Dans un sens, cette crasse collante, chargée de ‘matière grasse’, a dans une certaine mesure protégé la voiture de l’oxyde.

En tous les cas, c’est l’heure de son bain avant un démontage/nettoyage en règle (voici le châssis d’origine remplacé par le ‘collector’ vendu avec la voiture) :
Image

Image

Et je passe au remontage en vous épargnant cette fois le nettoyage minutieux de chaque pièce, le remplissage des amortisseurs et du différentiel, le changement des soufflets de cardans, le nettoyage des roulements…

Un châssis d’époque optionné neuf (comme pour le système de freinage, Monaco Models je pense):
Image

Il est un peu plus présentable que celui-là :
Image

Un ‘pod’ neuf adapté ‘(meulé) à la forme du châssis à côté de l’ancien:
Image

Train arrière démonté, nettoyé (courroie/soufflets/excentriques changés, système de frein remis du côté ‘normal’, changement d’une des fixations rapides de roue qui était cassée) puis remonté :
Image

Train arrière et parechoc neufs montés :
Image

Image

Pose du Picco Delta tout propre (compression sympa en plus) avec une couronne neuve, un embrayage à ressort d’époque neuf après avoir coupé l’extrémité du vilebrequin qui dépassait très au-delà de la cloque d’embrayage :
Image

Image


Montage de la platine radio neuve pendant que le réservoir se voit coller une béquille :
Image

Image


Joli non ?

Image

Image


Voyez vous un détail qui ne va pas ?
Image

La couronne de la courroie du différentiel n’est pas symétrique et je l’avais oubliée. Il faudra que je « régularise » cela. Je ne l’ai pas mise dans le bon sens et la courroie est donc un peu décalée.


Il faut aussi un petit pot Picco perso (il a gagné quelques courses celui-là), mais il est nécessaire de lui refaire une beauté avec un peu résine et de peinture noire haute température :
Image

Image


Et voilà ce que donne le détail de la belle une fois remontée comme il se doit :
Image

Image

Image

Image

Image

Image

Image

Image

Image

Image

Image

Image


Enfin, avec sa robe d’époque :
Image


Et l’ajout du détail final, les fixations de roues avant rapides que j’ai retrouvées dans mes petits cartons, toujours de chez Monaco Models :

Image



Image


A bientôt sur les ondes,

A4roues.
Last edited by a4roues on Mon Nov 22, 2010 00:27, edited 1 time in total.
Retrouvez mes reportages sur http://a4roues.jimdo.com

a4roues@free.fr
a4roues
 
Posts: 175
Joined: Sat Feb 20, 2010 22:04

Re: SG Columbia MK2: restauration d'une belle italienne

Postby TR85 » Thu Nov 18, 2010 18:12

superbe restauration
a+ tof
User avatar
TR85
 
Posts: 570
Joined: Tue Apr 22, 2008 12:53
Location: SAINT ETIENNE (LOIRE)


Return to Atelier de restauration

Who is online

Users browsing this forum: No registered users and 0 guests